Brèves

Cercles OTC de la Gestion d’Actifs : novembre et décembre 2015

Cercles OTC

Les rencontres organisées les 19 et 26 novembre et le 3 décembre 2015 dans le cadre des Cercles OTC de la Gestion d’Actifs ont réuni, tous groupes confondus, plus de trente participants représentant une vingtaine de sociétés de gestion.

Trois thèmes étaient à l’honneur : « L’avenir des fonds monétaires, la liquidité et la notation interne » pour le Groupe Risque, « FINTECH et Asset Management » pour le Groupe Développement Commercial et « Table de négociation, brokers externes et rémunération de la recherche (MiFID2) » pour le Groupe Organisation.

Money Market Funds : un vocable mais plusieurs réalités

La diversité des sociétés de gestion présentes lors de cette nouvelle rencontre du Groupe Risque a permis d’appréhender un large éventail de situations. Dans plusieurs cas, la gestion monétaire demeure une activité « core business » : les établissements cherchent à proposer des rendements intéressants et sont amenés à ouvrir l’univers des émetteurs à des acteurs jusqu’alors non étudiés sans pour autant chercher des signatures plus risquées. Pour d’autres en revanche, la gestion monétaire ne constitue pas un axe stratégique : la priorité réside dans la sécurité avant tout, notamment quand la détention des fonds monétaires est principalement interne au Groupe actionnaire de la société de gestion. Les échanges ont également porté sur les dispositifs déployés pour gérer et piloter la liquidité de ces fonds ainsi que sur les modalités de mise en œuvre des systèmes de notation interne, permettant une réduction de la dépendance aux agences de notation.

FINTECH et Asset Management : la rencontre de deux mondes

Le Groupe Développement Commercial a convié Marie QUANTIER à participer à la réunion du 26 novembre. L’objectif était de croiser les regards des asset managers et d’un représentant du monde des FINTECH sur un marché de la gestion d’actifs qui s’anime autour d’acteurs historiques et de nouveaux entrants « disruptifs ».
Plusieurs points ont ainsi été soulignés : quelles sont les menaces que les FINTECH, en prônant toujours plus de transparence sur les frais, font peser sur le business model des sociétés de gestion ? Comment se positionne la prestation de conseil en investissement proposée par les FINTECH par rapport à l’offre des banquiers privés ? Quelles sont les pistes d’articulation envisageables entre les prestations proposées par les FINTECH et l’offre des asset managers (développement de « FINTECH like », achat de service en marque blanche, partenariat explicite, …) ?

Intermédiation et rémunération de la recherche

Les participants du groupe ont échangé sur les dispositifs déployés par leur établissement et les problématiques associées : table de négociation interne à la société de gestion, ou fonction externalisée dans une entité du Groupe bancaire actionnaire de la société de gestion, ou encore, auprès d’un prestataire de services, niveau de couverture produits, degré d’adhésion des gérants, zones de résistance, avantages / inconvénients de cette séparation des fonctions gestion / négociation, …

Le Groupe avait également convié FinFees à cette rencontre afin d’échanger sur la question de la rémunération de la recherche dans le cadre MiFID2 : coût et budget de recherche, CSA et unbundling, broker vote, recherche equity vs recherche fixed income, avancée de la réglementation et calendrier de publication des prochains textes, … Autant de sujets qui, à la demande des participants, feront l’objet de prochaines rencontres.

Les prochains rendez-vous

Les prochaines tables-rondes auront lieu en mars et juin 2016 autour des problématiques suivantes :

  • 17 mars 2016 : « Risque de contrepartie et collateral management » – Groupe Risque
  • 24 mars 2016 « Commercialisation à l’international » – Groupe Développement Commercial
  • 31 mars 2016 : « Digital et asset management » – Groupe Organisation

Puis :

  • 9 juin 2016 : « Stress Test et VaR » – Groupe Risque
  • 16 juin 2016 « Gestion active vs gestion passive » – Groupe Développement Commercial
  • 23 juin 2016 : « Impacts de UCITS V sur les sociétés de gestion » – Groupe Organisation

Les Cercles : objectifs et fonctionnement

Pour rappel, les Cercles OTC de la Gestion d’Actifs ont vocation à proposer à nos clients et prospects, sociétés de gestion, un forum d’échanges entre pairs d’un même secteur.
Organisés autour de trois Groupes (Risque, Développement Commercial et Organisation) et inaugurés en 2008, les Cercles invitent les participants à débattre sur des thématiques qu’ils ont eux-mêmes choisies, sur la base d’une note de cadrage construite par OnePoint, en collaboration avec le Président de Séance porteur du thème retenu.
Ces rencontres se font sous la forme de déjeuners lors desquels OnePoint garantit la confidentialité des échanges permettant ainsi aux participants de débattre avec une liberté de ton certaine. Ce principe de confidentialité, plébiscité par les participants, le format du rendez-vous, les thèmes abordés, la fidélité des participants et la qualité des interventions demeurent les piliers de la réussite de ces manifestations.

Contact Cercles : Jacques LABAT


-- Télécharger Cercles OTC de la Gestion d'Actifs : novembre et décembre 2015 en PDF --


Laissez un commentaire